Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 09:55

Eredetileg ilyen lett volna a könyv amit elkezdtem csinalni a Voltaire szöveg alapján:

Au depart, mon adaptation de la nouvelle de Voltaire etait partie sur un style comme ca: cela aurait été la premiere illu du livre.

voltaire

    "Plusieurs personnes dignes de foi ont vu Jeannot et Colin à l’école dans la ville d’Issoire, en Auvergne, ville fameuse dans tout l’univers par son collège et par ses chaudrons. Jeannot était fils d’un marchand de mulets très renommé; Colin devait le jour à un brave laboureur des environs, qui cultivait la terre avec quatre mulets, et qui, après avoir payé la taille, le taillon, les aides et gabelles, le sou pour livre, la capitation, et les vingtièmes, ne se trouvait pas puissamment riche au bout de l’année. 

Jeannot et Colin étaient fort jolis pour des Auvergnats; ils s’aimaient beaucoup, et ils avaient ensemble de petites privautés, de petites familiarités dont ou se ressouvient toujours avec agrément quand on se rencontre ensuite dans le monde."

 

 

Végül is ilyen lett :


 

Mais apres un certain délai, c'est devenu ca:

 

 

apiroskabat



Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 01:23
Pour ceux qui se levent, pour ceux qui sont toujours fatigués, akik még almosok...


humble

Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 18:04

 

 

 

 

zoo





Repost 0
Published by Stany - dans Lizi au zoo
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 20:24
Az lett volna a második rész magyarul:


redwall 2

 

 

Brian's Books
Redwall is where safety and warmth surround you. Food, friends, music and song. Redwall will always welcome you back.
Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 09:04
Az lett vólna a magyar boritó:





redwall



The woodland creatures rush to a desperate defense. But what can an abbey of peace-loving mice do against Cluny the Scourge and his evil band of rats? If only they had the sword of Martin the Warrior, they might stand a chance of saving their beloved Abbey. But the hiding place of the legendary sword has been long forgotten. It is the bumbling, young Matthias who sets out to find the sword, fights for his abbey, and who becomes a most unlikely hero.
Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 21:10

 

Aki otthon van ma este, legyen szép az estéje.
Aki színházban van, szép legyen az estéje.
Aki még dolgozik, szép lesz az estéje. Majd...
Aki sétál az utcán és nézi az éget, annak szép estét.
Annak aki azt hiszi hogy nem szép az élet, azt mondom: "csodás az élet"
Aki azt látja hogy nem tudok írni magyarul, azt mondom: "tudom de legalább mindenki érti"
És aki csak franciául beszél, annak azt mondom: "Passez tous une tres bonne soirée"


opera

Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:20
Ca fait deja longtemps ..... mais le temps qui passe ne fait qu'affermir nos amitiés.  De Bastogne a bruxelles....

un ange dans le cimetierre de kerepesi


Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 21:19

Le pont de  chaînes ou pont des chaînes Széchenyi est le premier des ponts de Budapest  à avoir été construit. Sa construction a commencé en 1839 et a fini en 1849

 

.le pont de chaines


Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 08:35
kerepesiun



Pour changer, voici une des nombreuses photos que j'ai faites au cimetiere Kerepesi. Un cimetiere magnifique tenant plus du musée qu'autre chose...

Le Kerepesi est le plus célèbre cimetière de Budapest (à défaut d’être le plus grand, ce titre étant détenu par celui de Újköztemetö). Fondé en 1847, il se trouve dans le secteur de la gare Keleti. Ces 56 hectares en font une nécropole plus grande que notre Père-Lachaise. Les deux cimetières ne se ressemblent pas vraiment d’ailleurs  : au Kerepesi, les tombes modestes partagent l’espace avec des monuments bien plus impressionnants, mais la végétation domine largement, tantôt domptée avec soin, tantôt à l’état sauvage. La première impression, dès l’entrée du cimetière, est celle de l’abondance de la statuaire : bustes, statues et compositions sévères, mausolées pompeux ornés de rubans portant les couleurs du drapeau hongrois…










Repost 0
Published by Stany
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 00:38
Pour ceux qui voudraient encore profiter de la neige tant qu'elle est la, une illustrations basée sur les contes de Noel de Dickens.
Le vieux Caleb est un pauvre fabricant de jouets. Mais il fait croire à sa fille aveugle qu'elle vit dans le luxe, unique moyen pour lui, de témoigner son amour au seul être cher qu'il a au monde et de lui apporter un peu de joie...

dickens1
Repost 0
Published by Stany
commenter cet article

Visiteurs

Magyar fordítás : "Hongrois"

 

Texte Libre